de la conception
à la maternité
Don sang

Donner du sang, donner la vie

L'importance vitale du don de sang

Chaque don est précieux et contribue à sauver des vies, renforçant la solidarité et le soutien au sein de la communauté.

Les avantages sont énormes : avec 450 millilitres de sang, il est possible de sauver jusqu’à trois vies et d’améliorer la vie du donneur. Le don de sang peut contribuer à augmenter l’espérance de vie, à améliorer les conditions face à des maladies graves et à faciliter la réalisation sécurisée de procédures chirurgicales.

Pourquoi est-il important de donner du sang ?

Sauver des vies : Chaque don de sang peut sauver jusqu’à trois vies.

  • Le traitement de personnes atteintes de maladies telles que la thalassémie ou la drépanocytose.
  • Le traitement des anémies, comme celles qui se produisent, par exemple, chez les patients oncologiques à la suite de la chimiothérapie.
  • Faire face aux pertes de sang qui peuvent se produire au cours d’interventions chirurgicales.
  • Réagir convenablement aux complications de l’accouchement qui peuvent entraîner des hémorragies avant, pendant et après celui-ci.
  • Traiter les patients accidentés qui ont subi d’importantes hémorragies internes ou externes à la suite des traumatismes subis.
  • Traiter les enfants atteints d’anémies graves causées par des maladies telles que le paludisme ou la malnutrition.

Maintenir des réserves adéquates : Les hôpitaux et les cliniques ont besoin de réserves de sang constantes pour répondre aux urgences et aux traitements planifiés. En Suisse, environ 300 000 dons de sang sont nécessaires chaque année pour répondre à la demande.

Stimuler la production de sang : Donner du sang stimule la moelle osseuse à produire de nouvelles cellules sanguines, ce qui peut avoir des effets bénéfiques sur la santé du donneur.

Chaque personne a environ cinq litres de sang que le cœur propulse à travers les artères pour atteindre tous les tissus de l’organisme et récupère à travers les veines après s’être oxygéné dans les poumons. 55% du sang est constitué de plasma, un liquide qui sert de milieu de suspension pour les plaquettes, les globules rouges et les leucocytes ou globules blancs.

En tenant compte de tout cela, le sang a différentes fonctions vitales :

  • Les plaquettes favorisent la coagulation et, par conséquent, l’obturation des plaies, arrêtant ainsi les hémorragies.
  • Les globules rouges transportent l’oxygène obtenu lors de leur passage dans les poumons à toutes les cellules de l’organisme.
  • Le plasma transporte les nutriments et l’eau nécessaires pour nourrir les tissus.
  • Le sang contribue également à maintenir l’équilibre des liquides dans l’organisme et à transporter les hormones sécrétées par les différentes glandes de l’organisme, qui remplissent des fonctions régulatrices importantes pour son fonctionnement.
  • La présence de leucocytes permet de lutter contre les bactéries qui attaquent l’organisme, remplissant ainsi une fonction modulatrice du système immunitaire.
  • Il recueille les déchets du métabolisme cellulaire pour qu’ils soient éliminés à travers l’urine.
  • En plus de l’oxygène, il transporte également le dioxyde de carbone obtenu de l’air absorbé lors de la respiration.

Toutes ces fonctions sont vitales pour l’organisme, ce qui explique qu’il y ait un besoin constant de sang pour transfuser des patients qui, pour une raison ou une autre, ont perdu beaucoup de sang ou dont le sang présente des déficiences qui ne peuvent être corrigées que par une transfusion. Les experts indiquent que neuf personnes sur dix auront besoin d’une transfusion sanguine au cours de leur vie, ce qui donne une idée claire de l’importance de donner du sang.

Comment se passe le don de sang ?

1. Enregistrement : Le donneur remplit un formulaire de santé et fournit des informations sur ses antécédents médicaux.

2. Examen médical : Avant chaque don, les donneurs doivent remplir un formulaire de santé détaillant leurs antécédents médicaux, voyages récents et comportements à risque. Un professionnel de la santé vérifie les signes vitaux du donneur (tension artérielle, pouls) et discute des réponses au formulaire de santé pour s’assurer que le don est sûr pour le donneur et le receveur.

3. Le don : Le prélèvement de sang dure environ 10 minutes. Le donneur est confortablement installé pendant toute la durée du processus.

4. Récupération : Après le don, le donneur reçoit une collation et est invité à se reposer quelques minutes pour s’assurer qu’il se sent bien avant de quitter le centre de don.

 

Don du sang

Notre collaboratrice lors du don de sang

Don du sang 2

Le processus de prise de sang

Donner du sang en Suisse est un processus bien régulé pour garantir la sécurité de tous. Les personnes intéressées à donner du sang sont encouragées à vérifier les critères d’éligibilité spécifiques et à discuter de toute question ou préoccupation avec le personnel médical lors de la visite au centre de don. Chaque don est précieux et contribue à sauver des vies, renforçant la solidarité et le soutien au sein de la communauté.

Quelles sont les conditions générales pour le don ?

Âge : Les donneurs doivent avoir entre 18 et 60 ans pour un premier don. Les donneurs réguliers peuvent continuer à donner jusqu’à l’âge de 75 ans, sous réserve d’un avis médical favorable.

Poids : Les donneurs doivent peser au moins 50 kg.

Santé Générale : Les donneurs doivent être en bonne santé. Un examen médical rapide est effectué avant chaque don pour vérifier l’aptitude du donneur.

Intervalles Entre les Dons

Hommes : Les hommes peuvent donner du sang tous les 3 mois (4 fois par an).
Femmes : Les femmes peuvent donner du sang tous les 4 mois (3 fois par an).

Le problème est que le sang, une fois prélevé, a une durée de vie limitée et que certains groupes sanguins sont plus rares que d’autres, d’où, parfois, en particulier lors de catastrophes naturelles ou accidentelles, des appels sont lancés pour le don de sang.

Un geste solidaire et altruiste

Donner du sang est un acte de solidarité envers ceux qui en ont besoin. C’est une manière de contribuer au bien-être de la communauté et de soutenir des inconnus dans des moments critiques. En donnant du sang, on peut inspirer d’autres personnes à faire de même, créant ainsi une chaîne de solidarité qui multiplie les vies sauvées. Les dons de sang aident également à la recherche médicale. Le sang prélevé peut être utilisé pour développer de nouveaux traitements et pour mieux comprendre certaines maladies.

Don sang
Avatar photo

L'équipe de rédaction

La plateforme suisse qui vous accompagne de la conception d'un enfant à la maternité. Pour les mamans et les papas.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *